Shinigami ~ Le Royaume des Morts.

Les Shinigami, âmes des suicidés, ont pour devoir de descendre sur Terre, récupérer l'âme des humains que la mort a choisi. Dans le Royaume des Morts, ils se trouvent. Là, ils cohabitent et exécutent leur tâche...
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 A son bureau

Aller en bas 
AuteurMessage
Sakura Sanô
Nouveau
Nouveau
Sakura Sanô

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 09/03/2007

Personnage
Type: Shinigami
Service: Morts naturelles

A son bureau Empty
MessageSujet: A son bureau   A son bureau Icon_minitimeDim 1 Avr - 5:25

Sakura était installée à son bureau. Affalée, même, devrait-on dire. Elle avait posé sa tête sur le meuble et ses bras se balançaient légèrement de chaque côté de sa personne. Son regard, perdu dans le vide, elle avait l'air horriblement pitoyable, mais cela lui importait peu. Ou peut-être était-ce tout ce qu'elle méritait.

Qu'avait-elle fait... Suivre Koji avait été idiot. Et le lui faire savoir, encore plus. Mais elle avait eu du mal à supporter qu'il soit avec une autre. Une humaine, qui plus est. Et fort jolie, en plus de tout ça. Il y avait déjà l'affront d'Aiwa. Maintenant, il se permettait de prendre du bon temps avec une humaine... Et il risquait gros, ainsi.

Elle soupira et ferma les yeux.


*Pourquoi me tortures-tu ainsi... Tu n'es qu'un garçon, un simple garçon...* pesta-t-elle intérieurement.

Un simple garçon... Un simple garçon dont elle avait toujours été folle amoureuse, depuis leur première rencontre. Ils avaient été un duo, autrefois, au service de pédiatrie. Elle avait presque aussitôt succombé à son charme particulier. Sa gentillesse, son charisme, son humour... Tout, en lui, lui plaisait et lui procurait une étrange sensation de bonheur. Avec lui, elle planait, voilà tout.

Et, aujourd'hui, elle pleurait, se morfondait, n'avait plus qu'une envie ; lui flanquer une giffle, à lui en décoller la tête. Mais jamais elle n'oserait. Elle l'aimait trop pour cela... Malgré tout le mal qu'ils se faisaient, l'un et l'autre, depuis maintenant quelques années.
Revenir en haut Aller en bas
Sugimura Motoko
Débutant
Débutant
Sugimura Motoko

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 09/03/2007

Personnage
Type: Shinigami
Service: Meurtres

A son bureau Empty
MessageSujet: Re: A son bureau   A son bureau Icon_minitimeLun 2 Avr - 12:34

Motoko, en bon associal qu'il se plaisait à être, répugnait à devoir demander quoi que ce fut, même s'il s'agissait de travail, l'avantage étant que dans son service la plupart étaient tous comme lui et chacun semblait s'en satisfaire. Mais c'était quand il était inévitable qu'il se confronte à un Shinigami d'un autre service qu'il était plus que réticent et prenait soin à le montrer.

Aussi, pour cette raison il était visible qu'il était peu motivé, lorsqu'on le voyait en cet instant, en train de remonter le couloir du service des morts naturelles, regardant chaque porte qu'il passait afin de voir si c'était le bureau de la personne qu'il recherchait.

~Sanô Sakura, Sanô Sakura... Punaise, plus personne ne meurt naturellement de nos jours, ils ont pas besoin d'être autant... Fonctionnaires pour macchabées... Ah, voilà, Sanô Sakura.~

Il s'arrêta face à la porte portant l'inscription du nom qu'il recherchait, et frappa brièvement puis entra directement, trop pressé d'en finir pour attendre en plus qu'on lui répondre.

"Bons..."

Motoko s'arrêta net dans sa phrase et ne put s'empêcher d'accentuer son sourire en coin, d'une tendance assez moqueuse, au vu du spectacle qui s'offrait à lui.

Celle qui devait être ladite Sanô Sakura était négligemment avachie derrière son bureau, les bras pendant telle un cadavre de PDG assassiné comme il en avait déjà vu un certain nombre déjà, à la différence toutefois qu'elle était visiblement vivante, ce qui inspira à Motoko la pensée qu'elle ne devait pas être à ce poste depuis suffisamment de temps pour être décédée d'inactivité, pensée qui d'ailleurs fit légèrement rire le Shinigami.

Posant sur la demoiselle un regard plus que condescendant, il entreprit donc de reprendre la parole, modifiant toutefois quelque peu le contenu de sa remarque par rapport à ce qu'il avait prévu.

"Eh bien, moi qui songeais justement que les services des morts naturelles comprenait plus de Shinigamis qu'il ne traitait de morts, me voilà assuré que j'étais proche de la vérité... Rassurez-moi, il vous arrive de travaillez, ou ce bureau vous sert-juste à faire le mort?"

Certes l'humour était plus que noir, surtout lorsqu'il s'agissait de demander à un Shinigami - par conséquent à un suicidé - s'il s'amusait à faire le mort, mais Motoko n'avait pu s'en empêcher, le fait que c'était relativement douteux ne lui rendant cela que plus plaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Sakura Sanô
Nouveau
Nouveau
Sakura Sanô

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 09/03/2007

Personnage
Type: Shinigami
Service: Morts naturelles

A son bureau Empty
MessageSujet: Re: A son bureau   A son bureau Icon_minitimeJeu 5 Avr - 10:25

Sakura n'avait bougeait d'un pouce depuis plusieurs heures, telle une larve, se dorant paresseusement au soleil. Aussi, l'entrée d'un Shinigami dans son bureau ne lui fit ni chaud ni froid. Elle se contenta d'un vague regard dédaigneux, tandis que le garçon déblatéraient des idioties qui, sans doute, lui semblaient d'un humour prodigieux et d'une noirceux imparable.

*Encore un qui ne se prend pas pour de la petite crotte de lapin* songea-t-elle avec lassitude.

Las, aussi, la façon dont elle se redressa, s'adossant à peu près correctement à son dossier, lentement, mais pas tout à fait sûrement, aurait-on pu croire. Elle le dévisagea un instant tandis qu'un long bâillement lui échappait. Il était grand, ténébreux. Sûrement un de ces croque-mitaines du service des meurtres. Un éclair de surprise traversa cependant son visage à la vue des cicatrices du Shinigami. Il était rare de voir ainsi des marques chez les êtres de leur type. Cependant, elle n'en fit rien.


"Tu t'adresses à l'une des plus ancienne Shinigami de ce Royaume, qui plus est, garde de son état, mon grand." expliqua-t-elle le plus calmement du monde, dans un sourire mesquin. "Je te conseillerais de surveiller ton... "humour" grandiloquent, face à moi."

Elle claqua des doigts et un dossier apparu dans ses mains, portant une photo, représentant trait pour trait un certain "Sugimura Motoko", celui-là même qui était dans son bureau en cet instant. Elle le feuilleta vaguement...

"En effet... Il vaut mieux pour toi que tu te conduises bien envers ma personne, si j'en juge les quelques informations que j'ai ici à ton sujet."

Elle tomba soudain nez-à-nez avec le portrait de Aiwa, en feuilletant la paperasse au sujet de Motoko. Il n'y avait aucune information sur la relation qu'il pouvait bien entretenir avec elle. Elle faisait juste partie de la rubrique "Connaissances". Elle referma le porte-feuilles, notant dans un coin de sa tête cette petite information au sujet de sa chère grande amie.

"Chinon... Ch'pou' quôa ?" (nb: "c'est pour quoi" Rolling Eyes) marmona-t-elle en baillant de nouveau.

hj: contente que tu aies accepté ma demande de réponse Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Sugimura Motoko
Débutant
Débutant
Sugimura Motoko

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 09/03/2007

Personnage
Type: Shinigami
Service: Meurtres

A son bureau Empty
MessageSujet: Re: A son bureau   A son bureau Icon_minitimeJeu 5 Avr - 12:30

Le rictus méprisant de Motoko ne fit que s'accentuer lorsque la nommée Sanô Sakura se redressant lentement dans son fauteuil, émergeant paresseusement de sa position larvaire, mouvement dont elle marqua son terme par un baillement sonore et ostensible.
La fixant depuis qu'il était entré, il ne put manquer l'éclair de surprise tandis qu'elle le regarda. Bien qu'il n'eut pas refusé de savoir ce qui lui valait ce regard, même momentané, il n'avait pas l'intention de lui demander, tout du moins pour l'instant.

Puis elle se présenta comme une "ancienne".
Une belle jambe pour Motoko qui n'avait que faire de connaître la hiérarchie, même lorsqu'il s'agissait de connaitre la hiérarchie des "auto-flingués".
Pour première réponse, il laissa échapper un soupir méprisant, tandis qu'elle se complaisait à le menacer en se pliant à l'implicite de l'avertissement qui tenait plus de la menace que de l'avertissement en soi.
Il attendit qu'elle rpésenta son numéro, faisant apparaitre son dossier et le feuilletant.
A l'intérieur il entendait une voix qui ne demandait qu'à savoir ce qu'elle savait de lui, mais se refusait à l'accepter, refusant d'admettre une quelconque envie de savoir ce que contenait ce dossier.

Lorsqu'elle eut fini son numéro de supérieur comme il avait passé des heures à en surveiller, tandis qu'il attendait de récupérer telle ou telle âme, elle se réessaya à un baillement aussi gracieux que si elle s'etait frictionnée le fondement, tandis qu'elle lui demandait dans le même temps la raison de sa venue ici, achevant de se rendre disgracieuse.

Prenant son temps afin d'articuler lentement, tranquillement, chaque mot, il entreprit de lui répondre, avec tout le calme froid qui lui était propre:

"Oh mein Gott, comme eut dit ce cher Adolf. Voilà que pour ma plus grande malchance je me retrouve dans le bureau d'une des grands manitous.
Toutefois, Ô grande et ancienne Shinigami, je me permets de te faire noter que tu es gardienne et non pas garde de ton état, le terme de garde ayant pu se justifier si tu défendais la porte d'entrée, armée d'une hallebarde. Par ailleurs, je me demande si l'état que tu gardais en l'occurence, n'était pas surtout l'état larvaire, mais passons les suppositions et autre hypothèses hasardeuses.
Je suis flatté, Ô grande gardienne, d'avoir un interêt tel à tes yeux que tu t'embarasses de feuilleter l'histoire de ma vie, cela tu peux me menacer autant que tu le souhaites de me raconter ma vie - chose assez paradoxale sortie du contexte d'ailleurs -, peu m'importe, j'ai déjà vu suffisamment de folie ces derniers temps pour ne plus la craindre.
Toutefois, je me permets de te faire prendre note que mon humour n'était pas grandiloquent, qualificatif déplacé dans ce contexte, mais plus volontiers sarcastique, ironique, railleur, moqueur, ou tant d'autres qualificatifs encore, notre langue n'en manque pas, selon moi.

Mais pour en venir à la raison de ma venue, il se trouve que, conformément au règlement caractérisant notre travail, je me devais de vous informer que tandis que je ramassais une âme incombant à mon devoir, je me suis par hasard attardé sur une âme incombant à votre service et qui semblait avoir été oubliée par celui qui en était responsable.
Si vous pouviez arrêter de bailler en parlant, cela dit, ce pourrait m'aider à comprendre vos baragouinements."



PS:De rien, c'est toujours un plaisir d'emmerder le monde^^
Revenir en haut Aller en bas
Sakura Sanô
Nouveau
Nouveau
Sakura Sanô

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 09/03/2007

Personnage
Type: Shinigami
Service: Morts naturelles

A son bureau Empty
MessageSujet: Re: A son bureau   A son bureau Icon_minitimeSam 7 Avr - 8:13

Sakura fit disparaître le dossier et se leva, allant déposé la photo de Aiwa qu'elle avait discrètement subtilisé dans un autre feuillet, posé sur une armoire couverte de paperasses en tout genre. Elle écouta vaguement le trop long discours, à son goût, du Shinigami, puis se tourna vers lui. Elle se tenait droite et son costume de Shinigami, composé d'une fort courte robe moulante rose, apparu sous sa longue cape noire. Une main posée sur sa hanche et l'autre entreprenant, apparemment, de replacer l'une de ses mèches rebelles derrière son oreille, elle ne semblait pas affectée le moins du monde par les paroles de Motoko.

"Il sera signalé en temps et en heure au Maître par le garde responsable de son secteur." lâcha-t-elle evasivement. "Cela étant, il n'est pas de ton devoir de signaler ce genre de cas."

Un sourire moqueur se dessina sur son visage.

"Le Maître n'aime pas les dénonciateurs. Question de principe, sans doute. Tu devrais faire d'avantage attention à toi..."

Elle flotta jusqu'à lui et, le regard aguicheur, et acheva dans un murmure :

"Je n'aime pas les fouineurs dans ton genre et ce encore moins lorsqu'ils sont donneurs de conseils... Garde tes longs discours pour quelqu'un d'autre et tâche de t'occuper de tes oignons si tu ne veux pas avoir d'ennuis."
Revenir en haut Aller en bas
Sugimura Motoko
Débutant
Débutant
Sugimura Motoko

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 09/03/2007

Personnage
Type: Shinigami
Service: Meurtres

A son bureau Empty
MessageSujet: Re: A son bureau   A son bureau Icon_minitimeSam 7 Avr - 13:11

Motoko n'avait jamais eu pour habitude de faire confiance à qui que ce fut, hormis Maki dans sa vie maintenant oubliée, mais il n'en était pas moins que depuis, il avait choisi de ne plus faire confiance, aussi avait-il pris soin, et ce aussi parce qu'il connaissait la capacité à mettre mal à l'aise d'un regard fixe, de ne pas la quitter du regard, et lorsqu'après avoir fait disparaitre son dossier elle se leva et rangea quelque chose dans un autre dossier qui trainait, il fut convaincu que la Shinigami jouait un jeu douteux.

De toute manière, quoi qu'elle fasse, il n'en avait cure, il ne voyait pas quelle sanction eut pu être infligée à un être qui avait déjà perdu suffisamment de choses pour mettre fin à ses jours, d'autant plus qu'il était convaincu dans son cas qu'il ne l'aurait pas fait pour la première broutille venue.
Aussi ne craignait-il absolument pas cette prétentieuse qui sous prétexte d'ancienneté se croyait capable de soumettre Motoko, surtout par l'usage de la menace.
Quant au Maître qu'elle mentionna, soit la Mort, cela le fit carrément rire.
Qu'avait-il à craindre de la Mort, lui qui était déjà mort? Que pourrait lui faire la Grande Faucheuse? Lui faire prendre connaissance de son passé afin qu'il sombre dans la folie? Qu'on l'y condamne maintenant, ainsi il deviendrait fou et, sombrant dans la folie, il s'approcherait ainsi du génie, et en plus saurait ce qu'il avait été, et pour quelle raison il était devenu ainsi.

Son sourire s'élargit tandis que la Shinigami venait lui sussurrer à l'oreille, telle le serpent manipulateur, et il attendit qu'elle ait fini de le menacer pour répliquer, sans ciller ni changer de ton:

"Sachez très chère que je m'en tenais à la procédure prévue dans ce genre de cas, et que si j'avais eu à rapporter de manière à nuire, je me serais adressée à une plus haute instance. Or il se trouve que moi, je n'ai aucune intention de nettoyer les bottes ni le fondement d'aucune personne que ce soit. Cela étant dit, je peux constater que je suis nettement fouineur que vous, ma chère, étant donné que vous venez de vous permettre de manipuler mon dossier et son contenu sans retenue. Qui plus est, je n'ai jamais crains la Mort et je ne commencerai pas maintenant, aussi je crains que vos insinuations allusives ne fassent que vous ridiculiser, autant que vos piètres menaces n'intimident personne, surtout exprimées avec un tel manque de vocabulaire."

Marquant une pause, il se retourna, et replanta son regard dans celui de la femme qui croyait le menacer, et termina, tout sourire:

"Si je n'ai pas vocation de m'attirer d'ennui, je ne crains pas ceux qui viennent à moi, encore moins lorsqu'ils prétendent me donner des ordres, aussi je vous saurai gré très chère de faire vous aussi attention, il y a des choses dont je doute que vous ayez connaissance en raison de leur contexte spatio-temporel, et qui pourraient vous surprendre, Ô grande gardienne de l'état de ce bureau."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




A son bureau Empty
MessageSujet: Re: A son bureau   A son bureau Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
A son bureau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinigami ~ Le Royaume des Morts. :: Palais du Royaume des Morts :: Service des Morts Naturelles-
Sauter vers: