Shinigami ~ Le Royaume des Morts.

Les Shinigami, âmes des suicidés, ont pour devoir de descendre sur Terre, récupérer l'âme des humains que la mort a choisi. Dans le Royaume des Morts, ils se trouvent. Là, ils cohabitent et exécutent leur tâche...
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 ||-||Shi No Buto Kinji, maître des ombres||-||

Aller en bas 
AuteurMessage
Shi No Buto Kinji
Patron
Patron
Shi No Buto Kinji

Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 31
Localisation : Troisième à gauche, la porte marquée WC.
Emploi/loisirs : Dooooooooooormiiiiiiiiiiiiiiiiiiir
Date d'inscription : 03/04/2007

Personnage
Type: Shinigami
Service: Suicides

||-||Shi No Buto Kinji, maître des ombres||-|| Empty
MessageSujet: ||-||Shi No Buto Kinji, maître des ombres||-||   ||-||Shi No Buto Kinji, maître des ombres||-|| Icon_minitimeLun 9 Avr - 11:36

Généralités





Nom : Shi No Buto

Prénom : Kinji

Surnom : Dans sa Vie, on craignait son nom, mais de manière qu'il était reconnu de tous comme non prononçable, pas même par ses proches dans la mesure où les seules personnes qu'il eut sans doute permis de le nommer sont, en la personnes de ses parents, décédés sans pouvoir influencer sa vie qu'en lui attribuant ses nom et prénom.
Aussi toutes les personnes qui ont eu mention de son existence ne se permettaient de le nommer que par le surnom qui terrifiait tout autant, soit celui de Le Corbeau.


Age (ou age d'apparence) : Depuis son arrivée au Royaume des Shinigami, Kinji a conservé l'apparence qu'il avait lors de sa mort, soit celle d'un individu ayant environ une vingtaine d'années.

Arme (pour les Shinigami uniquement) : Une épée dotée d'une garde à deux mains, et dont la particularité est que sa lame reste en toute circonstance aussi propre et d'apparence aussi propre qu'au premier jour, tant nulle matière ni substance ne saurait la tâcher.






Description






Physique : Kinji est doté du physique qu'il avait avant sa mort et depuis un certain temps déjà, qui se caractérise principalement par le surnom qu'il a porté durant la plus grande partie de sa vie, Le Corbeau.
De fait, Kinji se présente comme un jeune homme, d'une vingtaine d'années a priori âgé. Ses cheveux noirset relativement longs, semblant n'avoir plus été coiffés depuis bien longtemps, n'en demeurent pas moins en état tout à fait correct, et dissimulent par devant un visage dont la plupart n'aperçoivent guère que des yeux transmettant un regard froid et inerte, la partie inférieur de son visage étant bien souvent dissimulée par le col haut de ses vêtements.
Mince et de grande taille, les grands manteaux noirs qu'il porte en toute circonstance contribuent autant à mettre en valeur son surnom que l'impression guère rassurante qu'il donne au premier abord.
Pour le reste, il n'a depuis sa mort guère changé, si ce n'est que pour les rares personnes qui ont l'occasion de le voir, tant il fait usage lors de ses rares déplacements de son pouvoir pour se dissimuler aux yeux de tous, seule la Reine pouvant le voir de toute manière, il est parfois possible d'apercevoir dans son regard comme une lueur dansante. Non ce n'est pas une lueur d'espoir, de volonté, de conviction, mais seulement les flammes de la souffrance qui le rongent continuellement et qu'il ne parvient qu'à contenir à l'intérieur de lui.


Morale : Si Kinji fut un jour gentil, aimable, jovial ou fut de ces personnes sociables et agréables que l'on voit parfois, cela remonte à trop loin pour que quiconque s'en souvienne, quiconque mis à part lui-même.
Dans la majeure partie de sa vie, Shi No Buto Kinji fut surtout connu comme Le Corbeau, un être froid et inerte dont on ne pouvait deviner une once de vie chez lui que si l'on considérait qu'il lui était nécessaire d'être vivant pour assurer les diverses tâches de son métier.
Absolument froid et indifférent, il était même rare de l'entendre parler, et s'il était rare d'apercevoir son regard, ses yeux étant dissimulés par sa chevelure abondante, la personne sur qui il était fixé lorsque c'était le cas ne pouvait manquer de le sentir, de ressentir cette impression de froid dans le dos autant qu'elle était convaincu que là, quelque part, quelque chose guettait.
En somme, Shi No Buto Kinji, dit Le Corbeau, fut jadis plus craint que quiconque, et reste aujourd'hui à craindre, dés lors qu'on s'oppose ou que l'on menace la Demoiselle Noire.


Caractéristique spéciale : Maître des ombres, Kinji ne vit que pour servir et protéger la maîtresse de Shinigami, et de par son pouvoir peut utiliser toute ombre pour se dissimuler entièrement, y compris celle de la Mort elle-même...






Histoire






Histoire : Il est parfois des personnes dont on peut croire à leur naissance, à raison ou à tort, qu'elles auront une vie agréable, tranquille et sereine.
Ce cas-là, ce ne fut pas celui de Kinji.

Lorsque sa mère le met au monde, c'est dans un minable petit hôpital des bas quartiers de Tokyo, le genre d'hôpital où on récupère les bouts de cadavres pour divers usages, et où un médecin sur deux arrondit ses fins de mois en effectuant des "prélèvements" sur certains patients n'ayant de toute manière aucune perspective d'avenir.
Tandis qu'il nait, son père est depuis longtemps disparu, ayant laissé l'adolescente junkie qu'était la mère de Kinji porter le fardeau qu'il avait conçu avec elle. La dite mère ne met d'ailleurs pas longtemps à décéder après avoir mis l'enfant au monde, et celui-ci finit donc prévisiblement dans une famille qui avait de quoi remplir les poches du médecin qui l'avait accouché.

Et hop, que voilà un sombre jeune homme de bientôt 20 ans, sombre et froid comme la Mort, à la différence que lui était bien vivant.
Kinji, récupéré, pour continuer dans la malchance, par un quelconque caïd qui voulait gonfler ses effectifs au moindre risque, avait passé son enfance instruit et de manière tout à fait convenable certes - dans une époque où même le crime nécessite de suivre des étude spour y faire carrière mieux vaut ne pas prendre de risques -, et était devenu somme toute un mercenaire, accumulant les cadavres qui jonchaient son parcours aussi froid et indifférent qu'il l'était lui-même.

Mais voilà qu'un beau jour, le mercenaire à l'apparence aussi sombre et froide qu'il l'était à l'intérieur se trouve à devoir éliminer rien de moins qu'une famille. Oh certes pas une grande famille, avec papa, maman et toute la tripotée de moutards braillards. Une mère, d'une quarantaine d'années, ainsi que sa fille, âgée tout au plus d'une ou deux années. En bref rien de particulier. Si ce n'est que...
Kinji pénétra dans l'immeuble, sans bruit, comme il l'avait appris. Ayant déjà été instruit du numéro de la chambre où il devait commettre son "mini-génocide", il ne considéra pas l'utilité de regarder sur l'interphone le nom des dites personnes, n'en voyant pas l'interêt. S'il l'avait fait...

Il monte silencieusement l'escalier. A la faveur de la nuit, tout le monde dort, personne ne bouge. Ce n'est pas la porte qui le gêne, il connait trop bien son travail, depuis le temps qu'il l'exerce déjà.
Il entre, toujours aussi silencieux qu'un chat, et se dirige d'abord vers la chambre de l'enfant. Son sort est vite réglé, un si petit être, à peine vivant, ça meurt tellement vite.
Puis il se dirige vers la chambre de la mère. Là aussi tout se règle trés vite. Une dague dans le coeur, les fonctions vitales ne sont plus alimentées, elle ne met que quelques secondes à mourir, même pas le temps de se réveiller.

Kinji achève de vérifier qu'il n'a pas laissé de trace, et entreprend de s'en aller, avec le même calme froid et inexpressif qu'à la normale.
Toutefois, tandis qu'il passe dans la cuisine, une de ses dagues lui échappe des mains, et tombe sur la table. Rien d'important, il la ramasse, normalement. Sauf que son regard s'arrête sur un carnet, un carnet de naissance. Lorsqu'il voit le nom, il restes figé, lâche ses dagues, mais peu lui importe.

Shi No Buto Mihiro.

C'est le nom du carnet, sûrement celui de la petite.

Il reste abasourdi. Il se met à chercher quelque chose dans toute la maison, frénétiquement, sans plus du tout se soucier du bruit qu'il peut faire. Il finit par toruver ce qu'il cherchait, dans la chambre de la mère.
Sa carte d'identité.

Shi No Buto Sara.

Sa mère.

Il n'arrive pas à y croire. Forcément, on lui avait assuré qu'elle était décédée, et pour cause tout le monde y croyait. Ce qu'on ne savait pas, c'est que derrière le médecin en était passé un autre, tandis que ce que l'on croyait être le décès n'avait été qu'une perte de conscience qui avait, miraculeusement dans un cas tel, cessée tandis qu'un médecin passait par là.
La jeune adolescente avait été soignée, dans un hôpital où elle était sûre de garder tous ses organes, et on l'avait aidé à se désintoxiquer, et à se remettre. Elle n'avait pas espéré retrouver son enfant, sachant le peu de chances qu'elle avait d'y parvenir, et avait tenté de refaire sa vie, avec plus ou moins de succès.

Kinji ne le sut que lorsque, sur la table de chevet, là où il avait trouvé la carte d'identité, il trouva un carnet marron. Un journal intime. Drôle de chose pour une femme de quarante ans qui a bien assez à faire à assurer cette nouvelle vie, et ça ne s'expliquait que par la volonté qu'elle avait eu de ne plus vouloir oublier aucune de ses erreurs, afin de ne plus les commettre à nouveau.

Totalement anéanti, il s'écroula, secoué de sanglots et de tremblements, au bord du lit.
Il venait de tuer sa mère, sa propre mère, et celle qui était sa petite soeur.
Puis, il les vit. Il les vit danser dans sa tête, avec toutes les personnes qu'il avait tué, toutes ces personnes qui formaient une ronde infernale et qui chantaient en choeur, lui vrillant le crâne de douleur.
Toutes ces vies qu'il avait ôté.
Toutes ces personnes qu'il avait tué.

Ramassant une dague, il se traina sur le lit, à côté de celle qui avait été sa mère. S'allongeant à côté d'elle, il prit le carnet dans une main, et de l'autre il planta la dague au niveau du coeur, comme il l'avait fait quelques instants plutôt pour sa mère.

_________________
~Toute entité d'une ombre est dotée,
C'est aux pas de la Mort, Demoiselle sans visage,
Qu'en tant que tel je me suis enchainé,
Me faisant son serviteur sans âge.~
Revenir en haut Aller en bas
http://manger.une.pomme.cowblog.fr
 
||-||Shi No Buto Kinji, maître des ombres||-||
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinigami ~ Le Royaume des Morts. :: Général :: Présentations :: Présentations des Patrons Shinigami-
Sauter vers: